29. août, 2022

Transports : fermée depuis 50 ans, une ligne SNCF entre le Gard et le Vaucluse reprend du service

Depuis 1973, seuls des trains de fret circulaient sur cette ligne qui relie notamment Pont-Saint-Esprit, Avignon et Nîmes. 200 000 voyageurs par an sont attendus.

Article rédigé par

Radio France

Publié le 29/08/2022 06:22

Un Train TER LiO la région Occitanie, en octobre 2021. (SEBASTIEN BERRIOT / RADIOFRANCE)

C'est un peu comme un retour en arrière. À partir du lundi 28 août 2022, les trains LiO rouge et jaune de la région Occitanie vont de nouveau défiler sur 82 kilomètres dans l'est du Gard. Et pourtant : la ligne ferroviaire était fermée depuis 50 ans au trafic voyageur : depuis 1973, seuls les trais de fret y circulaient. Les villes de Pont-Saint-Esprit, Avignon et Nîmes sont de nouveaux reliées avec des trains directs. Des gares intermédiaires rouvriront, elles, d'ici 2026. 

Fermée à cause de la concurrence de la voiture

Avec ce train, les 75 000 habitants de ce bassin de vie au nord-est de Nîmes pourraient gagner jusqu'à 40% de temps de trajet pour aller à Avignon, par rapport à un trajet en voiture en heure de pointe, selon la région. Ironie de l'histoire : c'est justement à cause de la concurrence de la voiture individuelle que cette ligne avait fermé il y cinquante ans, à cause aussi du développement de la ligne Lyon-Marseille, sur la rive gauche du Rhône.

Cette réouverture au trafic voyageur d'une petite ligne s'inscrit dans une politique ferroviaire globale de la région Occitanie. La région Occitanie finance ce projet pour un montant de 100 millions d'euros, avec l'objectif d'atteindre les 200 000 voyageurs par an. "Nous croyons au train comme outil d’aménagement des territoires", indique Carole Delga, la présidente d'une région qui applique déjà la gratuité pour les 18-26 ans et un abonnement mensuel domicile-travail plafonné à 45 euros.