8. sept., 2022

Minimum vieillesse : retraité, êtes-vous éligible à l'ASPA ? Voici les conditions d'attribution

L'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), qui a remplacé en 2006 le minimum vieillesse, est une aide mensuelle accordée aux retraités aux ressources modestes.

Publié le 7 Sep 22 à 11:57 

C’est un coup de pouce bienvenu pour de nombreux retraités ayant des faibles ressources. L’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), qui a, depuis 2006, remplacé le minimum vieillesse, est une aide financière accordée chaque mois par la caisse de retraite.

Son montant peut représenter plusieurs centaines d’euros par an et pourtant, la moitié des personnes concernées n’auraient pas connaissance de leur éligibilité à l’Aspa, selon une étude de la Drees.

Modalités d’attribution, conditions de ressources, âge minimum. Voici qui peut y prétendre.

Les conditions d’éligibilité

Sachez d’abord que l’attribution de l’Aspa n’est pas automatique : pour en bénéficier, il faut absolument en faire la demande. Mais attention, vous devez répondre à des conditions précises.

  • Avoir plus de 65 ans

Tout d’abord, il faut être retraité et âgé de plus de 65 ans. Le minimum d’âge peut être abaissé à 62 ans « si vous êtes reconnu inapte au travail ou atteint d’une incapacité permanente d’au moins 50 % », précise l’Assurance retraite.

Autre règle à respecter : vous devez résider en France « de manière stable », c’est-à-dire que vous avez un foyer permanent ou que le lieu de votre foyer principal (le lieu où vous résidez plus de six mois l’année de la demande et de l’attribution) se trouve en France.

Si vous êtes ressortissant d'un pays étranger (hors zone d’application des règlements européens), vous devez être titulaire d'un titre de séjour depuis au moins 10 ans au point de départ de votre allocation.

  • Sous conditions de ressources

Ensuite, vous devez répondre à un minimum de ressources. Conformément au barème de l’Assurance retraite revalorisé le 1er juillet 2022, le plafond est fixé à :

  • 953,45 euros par mois pour une personne seule, soit 11 441,49 euros annuels.
  • 1 480,24 euros par mois pour un couple marié, ou 17 762,96 euros par an.

Les revenus de votre couple sont évalués sur les 3 mois qui précèdent le point de départ de l'Aspa. S'ils dépassent le montant maximum, ce sont vos revenus des 12 mois précédents qui sont pris en compte.

Quel montant ?

Concernant le montant que vous allez percevoir, là encore, tout dépend du nombre de personnes constituant le foyer et de vos ressources

Ainsi, un couple pourra toucher jusqu’à 17 762,96 euros d’Aspa sur un an, soit 1 480,24 euros par mois. Une personne seule bénéficiera d’une allocation pouvant allant jusqu’à 11 441,49 euros par an, soit 953,45 euros mensuels maximum.

« Le montant qui vous est attribué est égal à la différence entre le montant maximum par mois de l’Aspa et le montant de vos revenus par mois », précise encore Service-public.fr. Par exemple, le montant de l’Aspa calculé pour un allocataire seul ayant 600 euros de revenus par mois sera de 353,45 euros d’Aspa (953,45 – 600 = 353,45).

Où faire sa demande ?

Si vous répondez aux critères précédents, vous êtes donc éligible à l’Aspa. Il ne vous reste plus qu’à en faire la demande. Pour ce faire, adressez-vous à l’organisme qui verse votre retraite. Il peut s’agir soit de la Sécurité sociale, soit de la Mutualité sociale agricole (MSA).

Une fois votre demande validée, l’Aspa vous sera versée « au plus tôt à partir du 1er jour du mois qui suit la date de réception de la demande ».

Vous avez encore un doute ? Sachez qu’un simulateur gouvernemental a été mis en ligne pour évaluer les aides auxquelles vous avez droit. 58 aides y sont comparées.