3. nov., 2022

Pourquoi des agents SNCF pourront bientôt vous palper en gare de Strasbourg

Publié le 2 Nov 22 à 15:25 

Actu Strasbourg

A partir du 20 novembre, les agents SNCF agrémentés pourront procéder à des palpations de sécurité dans la gare de Strasbourg (Bas-Rhin). Une prérogative qui leur est donnée par la préfecture du Bas-Rhin, jusqu’au 3 janvier 2021. Elle explique se placer dans une « logique de sécurité du site de la gare et de son environnement ».

Les personnes fouillées devront y consentir expressément, comme exigé par la loi pour ces contrôles lorsqu’ils n’interviennent pas pendant une manifestation. 

Contexte terroriste, marché de noël et insécurité

Mais c’est aussi à la guerre en Ukraine que la préfecture fait référence pour justifier cette autorisation temporaire : elle entraînerait une « forte pression migratoire sur la région Grand Est, engendrant une activité soutenue pour les équipes de sûreté ferroviaire et les forces de l’ordre ».

Pour justifier cette autorisation temporaire, la préfecture invoque tout d’abord une menace terroriste liée au marché de Noël, étant donné son exposition médiatique et le « symbole religieux » qu’il représente.

Enfin, poursuivant ses actions de sécurisation du quartier gare, la préfecture cite une rixe qui s’est produite le 6 juin 2022 et lors de laquelle une arme de poing avait été utilisée, ce « qui a nécessité l’intervention de la force Sentinelle ». Elle précise que « depuis le début du printemps 2022, la gare de Strasbourg et ses environs immédiats sont le théâtre d’incivilités et de rixes de plus en plus nombreuses ».

À lire aussi

Un contrôle au-dessus des vêtements

La loi permet aux agents SNCF agrémentés par l’Etat d’effectuer certains contrôles traditionnellement réservés aux forces de l’ordre. C’est le cas de la palpation de sécurité, définie par le site service-public.fr comme « une recherche extérieure, au dessus des vêtements, d’objets dangereux pour la sécurité ».

Point important : les personnes devront consentir expressément à cette palpation – c’est-à-dire « exprimer clairement son acceptation, par exemple par la signature d’un écrit ou par une déclaration faite en public, ou devant témoin ». Elle ne peut qu’être effectuée par une personne du même sexe.