11. nov., 2022

Report modal : les certificats d’économies d’énergie élargis au fret ferroviaire

Actu-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 09.11.2022 | Dernière Mise à jour : 09.11.2022

Le gouvernement a décidé d’étendre le dispositif de certificats d’économies d’énergie (CEE) au transport ferroviaire. Objectif : encourager les chargeurs à choisir le train plutôt que la route.

Le 4 novembre, le ministère de la Transition énergétique a annoncé l’extension du dispositif de certificats d’économies d’énergie (CEE) au transport ferroviaire conventionnel. "Afin d’inciter les entreprises à recourir au transport de marchandises en train, qui consomme 6 fois moins d’énergie que par la route, le gouvernement a décidé de contribuer à la compensation du coût entre le fret ferroviaire et le transport routier", souligne le ministère dans un communiqué de presse. Pour cela, la fiche d’opération standardisée a été publiée dans un arrêté du 28 octobre et prévoit un soutien équivalent à environ 13 % du coût moyen.

Améliorer l'attractivité du fret ferroviaire

"Ces objectifs ambitieux supposent d'améliorer l'attractivité du ferroviaire, que ce soit sur le plan opérationnel en améliorant la qualité des lignes de circulation des trains de fret, ou sur le plan financier avec la mise en place de dispositifs d'aide permettant de compenser les surcoûts par rapport à la route", rappelle le ministère.

En coulisses, cette initiative s’inscrit dans la continuité de la stratégie nationale pour le développement du fret ferroviaire dévoilée il y a un peu plus d’un an, qui vise à faire passer la part du transport ferroviaire de 9 % en 2019 à 18 % en 2030, puis à 25 % en 2050.

Photo : Le dispositif prévoit un soutien équivalent à environ 13 % du coût moyen.

Crédit photo Gefco